Découvrez le Chemin "Conques-Toulouse" !

Et préparez votre périple !

 

Le "Conques - Toulouse", c'est quoi?

Encore relativement méconnu (à tort !) et peu fréquenté, cet itinéraire pourtant historique est jalonné par un patrimoine jacquaire important, témoignant du passage des pèlerins en marche vers la Galice et du culte dédié à Saint Jacques

 

(Villeneuve d'Aveyron en est un exemple remarquable !

En 1053, son église fut construite sur une donation d'Odil de Morlhon, seigneur qui régnait sur l'ouest du Rouergue. Soucieux du salut de son âme et de celle de ses ancêtres, il partit en pèlerinage à Jérusalem. De ce fait, la construction romane initiale de l'église a été inspirée par le plan du Saint-Sépulcre de Jérusalem (rien que ça!). C'était la fondation de ce qui allait devenir plus tard Villeneuve-d'Aveyron.

Mais ce n'est pas tout ! A l'intérieur de cette église, des peintures médiévales du XIVe siècle remarquablement conservées ont été redécouvertes dans les années 60. Certaines représentent des pèlerins cheminant et parés de leurs attributs de jacquets, tandis qu'une autre représente "la légende du Pendu-dépendu", célèbre miracle attribué à Saint-Jacques.

 

Cet itinéraire était également une voie commerciale au Moyen-Âge, traversant notamment les bastides du Rouergue et les vignobles du Gaillacois. C’est tout naturellement que les pèlerins l’empruntaient pour trouver hospitalité et vivres tout au long de leurs chemins.

 

Conques, Cransac, Aubin, Peyrusse-le-Roc, Villeneuve d'Aveyron, Villefranche-de-Rouergue, Najac, Cordes-sur-Ciel, Gaillac, Rabastens, Montastruc-la-Conseillère, Toulouse : toutes ces étapes vous surprendront par leur patrimoine jacquaire, parfois étonnamment méconnu et emprunt d'une énergie mystique (Peyrusse-le-Roc) ou reconnu comme l'église Notre-Dame-du-Bourg de Rabastens qui est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.

 

Partez pour un périple hors du temps, où la richesse patrimoniale rivalise avec la beauté des paysages et leur diversité. Des reliefs du nord Aveyron, au bassin houiller d'Aubin-Decazeville, à la traversée des Bastides et du Causse, aux gorges tortueuses de l'Aveyron, à la vallée du Tarn que l'on nomme à certains endroits "la petite Toscane", de la traversée des vignobles Gaillacois, à la basilique Saint-Sernin de Toulouse, ces 230 km raviront vos sens et votre besoin d'authenticité, de nature, de culture et de spiritualité.

Source carte : Acir Compostelle

Tableau des étapes

Kilomètres entre villes et villages Nombre de kilomètres
Conques > 18 > Firmi > 5.5 > Cransac 23.5
Cransac > 4.5 > Aubin > 16.5 > Peyrusse-le-Roc 21
Peyrusse-le-Roc > 17 > Villeneuve d'Aveyron 17
Villeneuve d'Aveyron > 14 > Villefranche-de-Rouergue 14
Villefranche-de-Rouergue > 14 > Monteils > 9 > Najac 23
Najac > 14 > Laguépie > 12.5>  Cordes-sur-Ciel 26.5
Cordes-sur-Ciel > 15 > Cahuzac-sur-Vère > 15 > Gaillac 30
Gaillac > 13.5 > Lisle-sur-Tarn > 13.5 > Rabastens 27
Rabastens > 10 > Saint-Sulpice > 14 > Montastruc-la-Conseillère 24
Montastruc-la-Conseillère > 6 > Gragnague > 20.5 > Toulouse 26.5
  232.5 kms

Infos pratiques

  • Comptez 10 / 12 jours pour parcourir l'itinéraire.
  • Balisé GR®62b, 36 et 46 par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre, le chemin peut s’emprunter dans les deux sens.
  • Le parcours ne présente aucune difficulté particulière, le tracé étant situé sur un relief alternant parties plates et collines, avec quelques pentes un peu raides. Le point culminant de l’itinéraire se situe en début de parcours en sortant de Conques avec une altitude de 600 mètres. Celle-ci déclinera progressivement pour se maintenir, autour de 200/300 mètres, jusqu’à la vallée du Tarn.
  • L’hébergement rencontré sur le chemin est très varié : gîte d’étape communal ou privé, communautés diverses accueillant les pèlerins, chambres d’hôtes ou chez l’habitant, hôtels, campings, etc. Retrouver des listes d'hébergements ici et ici (liste indicative qui a le mérite d'exister mais qui n'est pas complètement à jour -tarifs, ouverture, fermeture de structures). Une troisième liste complémentaire (en pdf) existe que je peux vous envoyer par mail. Contactez-moi.

N.B : Il existait un topo-guide édité par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre pour cet itinéraire. Il est malheureusement en rupture de stock et devrait être réédité dans une nouvelle version ultérieurement. En attendant n'hésitez pas à contacter la FFR pour des informations, et consultez la carte ci-dessous issu de ce topo-guide.

(Source carte : Fédération Française de la Randonnée Pédestre)

 

 

Carte IGN et indications particulières

Sur la carte IGN ci-dessous, le chemin de Conques-Toulouse est matérialisé par le tracé rose des GR 65, 62b, 36 et 46.

Dézoomer pour identifier les points-charnières de l'itinéraire au départ de Conques.

Je souligne que l'itinéraire est très bien balisé, et que l'on peut s'orienter avec les balises GR (rouge et blanc) et coquille (bleu et jaune)

(A condition d'être attentif bien sûr et pas dans la lune...
😉)

Informations complémentaires sur l'itinéraire : histoire, patrimoine, cartes, étapes, hébergements, etc.

Illustration en quelques images

Ces photos ont été prises par moi-même lorsque j'ai parcouru l'itinéraire en mars 2019. Mon périple s'est arrêté à Lisle-sur-Tarn -et non Toulouse, c'est-à-dire 3 étapes avant.

Et après...?

Depuis Toulouse, pour aller à Saint-Jacques-de-Compostelle, vous pouvez prendre :

  • La Voie d'Arles puis deux solutions plus loin pour traverser les Pyrénées : le col du Somport (depuis Oloron Sainte-Marie) ou rejoindre Saint-Jean-Pied-de-Port.
  • La Via Garona qui rejoint la Voie du Piémont Pyrénéen, puis deux solutions pour traverser les Pyrénées : le col du Somport (depuis Oloron Sainte-Marie) ou rejoindre Saint-Jean-Pied-de-Port.

Pour rejoindre Lourdes, passez soit par la Via Garona qui rejoint la Voie du Piémont Pyrénéen où se trouve Lourdes, soit par la Voie d'Arles que vous quitterez au niveau de Maubourguet en direction de Tarbes et Saint-Pé-de-Bigorre.

 

Retrouvez tous les itinéraires et cartes des Chemins de Compostelle en France ici.